Douche italienne avec galets

Les galets se marient avec tous les styles d’intérieurs, modernes, contemporains et même rustiques. Privilégier un receveur à carreler ou couler sa propre chape vous permettra de choisir vos couleurs et vos finitions. Le point fort des galets, c’est leur naturel « antidérapant ». En plus d’être sophistiqués, ils sont très pratiques et sécurisants. Les galets sont le support des douches à l’italienne par excellence. Rien n’est plus agréable qu’une décoration bord de mer pour bien démarrer la journée. Coller les galets...

Lire la suite
Douche italienne en marbre

Le marbre, dans son état naturel, a la particularité d’être dense et très résistant. Cette roche assez rare est naturellement dure, ce qui lui vaut son poids spectaculaire. Roche fragile toutefois mais moins que sa cousine, la pierre traditionnelle. Sans traitements spécifiques il aurait tendance à s’effriter, c’est pourquoi le marbre demande une attention particulière pour garder une longue et belle vie d’intérieur. Moins courant qu’il y a quelques dizaines d’années, le marbre naturel se retrouve surtout dans les anciennes...

Lire la suite
Douche à l’italienne : le carrelage

La douche à l’italienne se veut sobre, avant tout pratique et simple dans la vie quotidienne. Outre l’aspect utile, la salle de bain se voit de plus en plus accessoirisée, devenant une pièce de décoration à part entière. La douche, quant à elle, est au cœur de cette pièce. Tout tourne autour : mosaïques, galets, dalles, petits ou grands carreaux de couleurs claires, foncées ou flashies ! La douche italienne connaît une ascension fulgurante et personne ne lui résiste. Quel carrelage pour...

Lire la suite
Assurer l’étanchéité d’une douche italienne

Lors de l’installation de douche à l’italienne, que vous choisissiez un receveur à carreler ou une évacuation par caniveau il est primordial d’étanchéifier votre sol et vos murs. Douche avec caniveau Commencez par installer votre caniveau et le système d’évacuation. Préparez ensuite votre mortier en y intégrant un imperméabilisant. Déposez-le en respectant une pente de 1 à 2%. Laissez la protection adhésive sur le caniveau. Une fois la chape sèche, retirez l’autocollant de protection du caniveau et appliquez un joint...

Lire la suite