Douche italienne hydromassante

Douche italienne hydromassante

Vous avez décidé de refaire votre douche, de la transformer en douche italienne et de la rendre hydromassante ? Dorénavant, tout est possible dans une salle de bain !


Plus besoin d’aller à la piscine pour apprécier les buses de massages. Vous pouvez vous faire plaisir depuis votre domicile et apprécier les bienfaits des massages par jets hydromassants.

 Douche à l’italienne et jets d’hydromassage, ça se combine bien ?

En première approche, il vous sera déconseillé d’installer un système d’hydromassage en combiné d’une douche à l’italienne, donc ouverte.

Il s’agit simplement de la puissance des jets. Dans le cas d’une douche italienne sans paroi, il paraît tout à fait logique de bannir l’idée d’installer une colonne d’hydromassage. Vous allez générer un débit de 25 à 35 litres d’eau à la minute, par conséquent il est préférable d’installer au préalable une bonde capable d’évacuer autant d’eau que nécessaire.

Sans paroi votre salle de bain serait vite inondée et l’eau ne saurait se diriger vers le receveur, à moins de l’y pousser avec une raclette. Vous risqueriez en plus d’abîmer votre mobilier et d’arroser votre linge de toilette.

Quand on est équipé d’un bac de douche et que l’on se retrouve les pieds dans l’eau, le premier reflexe est de couper l’eau. Mais avec une douche à l’italienne, rien ne vous indique que l’eau ne s’évacue pas correctement. Les pentes réalisées au sol ne suffiront plus à l’irriguer vers la bonde.

De ce fait, si vous souhaitez disposer d’un système d’hydromassage pour une douche à l’italienne, vous devrez respecter trois points essentiels :

  • Installer un receveur et une bonde de vidange avec un niveau de débit élevé
  • Avoir au minimum une paroi face aux jets
  • Ne pas installer de meubles à portée de la douche

En revanche, si la salle de bain a entièrement été conçue de manière à recevoir l’eau et à l’évacuer en toutes circonstances, aucun problème n’est à soulever.

Quel système hydromassant choisir ?

 Le système séquentiel

Chaque buse située sur la colonne fonctionne indépendamment l’une de l’autre. Vous pourrez opter soit pour un massage dorsal, soit un cervical ou les deux en même temps. Ce système est parfois équipé d’un boitier électronique qui permet de choisir le programme de massage sans même se retourner et de régler la puissance et le rythme des jets !

Le système à multi-jets :

A la différence du système séquentiel, le système multi-jets est plutôt basique. Que vous soyez équipé de jets massant, ou d’une arrivée d’eau en pluie, en mousse ou façon brumisateur, les jets seront activés ensemble, n’offrant pas autant de possibilité de modulation dans les réglages ou les programmation des buses.

Les petits plus

  • Pour votre sécurité et celle de vos enfants, préférez un mécanisme thermostatique. Vous choisirez au préalable la température de l’eau qui s’écoulera des jets et de la douche sans avoir à amorcer l’eau chaude puis l’eau froide. Vous pourrez couper l’eau pour vous savonner et ouvrir de nouveau pour vous rincer en ayant la même température, sans avoir à régler à nouveau. Un système thermostatique favorise également les économies d’énergies, puisque vous ne serez à aucun moment contraints de « gaspiller » l’eau, la température étant déjà adaptée à une douche agréable.
  • Sachez qu’il existe des colonnes d’hydromassage réglables en hauteur. Les plus grands comme les plus petits pourront profiter de la totalité des jets hydromassant.
  • Optez pour une installation avec recyclage d’eau. Si vous installez une douche italienne hydromassante, vous utiliserez la même eau (recyclée) pour une longue durée. Vous réaliserez de belles économies à nouveau, à l’inverse du système classique qui se révèlerait un véritable gouffre financier. Par ailleurs, vous vous positionnez en « écolo », qui respecte l’environnement.

devis pour douche italienne

2 Responses to Douche italienne hydromassante

  1. j’ai une pièce de 2x2m avec un receveur posiible de 120×90

  2. quel produit choisir comme colonne hydromassant avec recyclage d’eau
    merci de votre reponse
    robert bravin

Répondre