Installer une douche à l’italienne

Installer une douche à l’italienne



Nombreux sont ceux qui demandent conseils aux fabricants ou qui scrutent les forums pour être sûrs de ne pas se tromper pour réussir à installer une douche italienne tout seul.


Voici en détail les étapes incontournables et les matériaux indispensables à la bonne réalisation et l’installation optimale d’une douche italienne :

Les étapes de l’installation

  • 1)    Creuser un trou aux dimensions de votre future douche
  • 2)    Sortir les évacuations, prévoir le raccordement et faire une saignée dans le mur pour placer les tuyaux et la robinetterie si besoin
  • 3)    Positionnez et raccordez le siphon
  • 4)    Créer une chape hydrofuge en pente pour remettre à niveau si besoin
  • 5)    Encoller le rehausseur, placer le joint, le siphon et le receveur ou le receveur directement si votre chape est suffisamment surélevée
  • 6)    Assurez l’étanchéité avec une membrane et des bandes d’étanchéité ou des nattes et des bandes d’étanchéité (sol, mur)
  • 7)    Collez le carrelage, sol, mur ou les deux
  • 8)    Jointez et nettoyez
  • 9)    Fixer votre barre de douche et votre douchette

Les matériaux

Crayon, mètre, niveau à bulle, scie pour tous matériaux, auge, truelle, spatule crantée, raclette, bandes d’étanchéités, nattes d’étanchéités ou membranes d’étanchéités, joint silicone et son pistolet, marteau, marteau piqueur, perceuse, visseuse, mortier colle, adjuvant d’étanchéité, joint pour carrelage, gants, éponge humide, chiffon sec, lunettes de protection, un masque et une bonne aération ou ventilation si vous vous apprêtez à casser une dalle.

Sans oublier votre receveur, le ou les rehausseurs fournis avec votre kit à carreler, le siphon et la bonde de douche et enfin votre douche et douchette.

installer une douche à l'italienne

Revoyons les étapes en détails :

1) Si vous pouvez creuser votre sol suffisamment profond de façon a y installer l’évacuation, le receveur et le carrelage tout en restant à même hauteur que le reste du sol, voici comment procéder :

Avec un marteau ou marteau piqueur, creuser un trou autour de votre siphon d’évacuation aux dimensions de votre receveur. Prévoyez assez de profondeur pour y insérer à la fois les canalisations, l’épaisseur d’une chape de remise à niveau, du rehausseur, du receveur, des couches de mortier et de colle ainsi que l’épaisseur du carrelage. Plusieurs essais de dispositions préalables seront nécessaires avant la pose finale.

2) Creuser votre mur de façon à faire passer les tuyaux de robinetterie s’ils n’existaient pas auparavant.

3) Positionnez et raccordez le siphon à la conduite d’écoulement. Versez de l’eau afin de constater qu’il n’y a aucune fuite.

4) Coulez une chape liée à un adjuvant d’étanchéité à bonne hauteur en veillant à créer une pente de 1 à 3% vers l’évacuation (1 à 3 cm de pente par mètre) pour une évacuation optimale. Laissez sécher comme indiqué sur la notice.

5) Encollez le rehausseur en polystyrène en y prévoyant les découpes pour les évacuations et le siphon. Placez le joint d’étanchéité sur la bonde de votre receveur puis encollez le receveur sur le rehausseur. Si votre chape est suffisamment haute vous pouvez y coller directement votre receveur sans mettre de rehausseur. Fixez le siphon et mettre le support de grille d’évacuation

6) Dans le cas où votre mur serait à nu sans carrelage, il est idéal d’appliquer de toute part une membrane d’étanchéité, également idéal pour les douches aux étages. Elle s’applique comme une peinture sur le sol et les parois qui viendront entourer la douche. Pour combler les vides entre chaque jonction de plaque ou arrête sol-mur, encollez des bandes d’étanchéités ou une natte d’étanchéité qui remonteront de quelques centimètres le long des murs. Encollez de nouveau chacune par une couche de mortier colle.

7) Procédez ensuite à la découpe et l’encollage de votre revêtement de sol et de mur (carrelage, mosaïques, caillebotis…). Veillez régulièrement à ce que votre pente d’évacuation respecte toujours les 1 à 3%.

8) Réalisez votre joint de carrelage progressivement, passez la raclette pour uniformiser et nettoyez à l’éponge humide puis au chiffon sec pour ôter toute trace de joint sur les carrelages.

9) Désormais, vous pouvez installez votre douche et douchette au mur. Siliconez autour de votre douche ce qui serait susceptible d’être mouillé.

Votre douche à l’italienne est terminée.

Un professionnel s’occupe de la rénovation de la salle de bain

Certaines personnes pensent qu’il suffit de regarder les tutoriels sur Internet pour transformer une salle de bain. La réalité est pourtant très différente, car cette vidéo se dévoile comme très complexe à appliquer. Vous avez acheté pourtant tout le matériel nécessaire. Il est donc conseillé de se rendre sur https://www.tafsquare.com/fr/belgique/HT/renovation-salles-de-bain/ pour trouver un expert qui aura l’occasion de modifier cette pièce si importante. Plusieurs compétences sont généralement proposées :

  • Il peut installer une douche à l’italienne ou une version avec un receveur un peu plus épais.
  • La douche peut être remplacée par une baignoire, mais l’inverse est également à envisager.
  • Vous pouvez modifier toute la pièce et même le positionnement du meuble sous vasque et des équipements si toutefois vous souhaitez augmenter la superficie.
  • Le professionnel peut également changer le carrelage de cette pièce.
  • Il faut parfois une étude précise des lieux pour déterminer la meilleure stratégie.

La rénovation de la salle de bain est aussi importante que celle identifiée pour le salon, la cuisine ou encore la chambre. Elle doit vous offrir un maximum de sérénité, il est donc judicieux de comparer tous les tarifs ainsi que les prestations. En effet, les experts ont parfois des compétences un peu plus élevées et ils peuvent se démarquer de la concurrence. N’hésitez pas à demander plusieurs devis notamment pour confronter les garanties, la qualité du travail effectué ainsi que les prix, car ils sont souvent différents d’une enseigne à une autre.

devis pour douche italienne

Répondre